Bannière

Accueil > Agenda > Assemblée Générale - Fac de Lettres

Assemblée Générale - Fac de Lettres

12h00 - Campus Carlone - Amphi 61

jeudi 12 avril 2018


Voir en ligne : Event facebook

Etudiant-e-s es-tu au courant que toutes les facs de France se mobilisent en ce moment face à la loi ORE (Parcoursup), la baisse du budget de l’enseignement, la privatisation des filières, bref contre l’américanisation du système d’enseignement ? As-tu entendu parler des policiers qui délogent les étudiants des universités qu’ils tentent de défendre, preuve d’un rapport de force engagé ? Sais tu que déjà 50 UFR refusent catégoriquement de mettre en place Parcoursup ?

Sais tu qu’à la fac de sciences de Valrose pour la rentrée 2018 des Masters à 8000 euros remplacent Masters publics qui existaient cette année encore ?

Nous ne sommes pas à l’abri que le prochain Master transformé en filière payante soit le notre, un master, puis deux, puis une licence privatisé..

L’enseignement supérieur fonctionne depuis 2007, sur un modèle d’autonomisation des universités. Le budget accordé par le ministère de l’enseignement supérieur est gelé depuis cette date et les universités doivent se débrouiller seules pour trouver des financements.

La plupart sont au bord de la faillite, la notre en fait parti. Résultat : Profs pas remplacés, budget en baisse de 15 % cette année encore sur les différents UFR, filières qui fusionnent ou qui sont couplées avec des écoles privées, salaire du personnel dévalorisé, cotisation de 90 euros STAPS à payer obligatoirement pour TOUS les élèves à la rentrée prochaine, masters payants qui remplacent des masters publics.

Pour comprendre ce qu’il se passe les étudiants t’invitent à une AG pour t’informer et pour nous aussi à Nice, faire bouger les choses.
Nous refusons que l’université se privatise. Nous exigeons le maintien d’une université libre et gratuite.

Nos filières, étudiant en fac de lettres, ne sont pas rentables, nous ne leur rapportons rien, au contraire, nous leur coûtons. Alors nos filières sont toutes vouées à disparaître ici à Carlone d’ici 5 ans, à moin de se coupler les unes avec les autres, ou avec des écoles privées. Mais le savoir qui résulte d’une université indépendante des pouvoirs financiers n’est pas le même que celui qui ressort d’une coopération privée-public guidé par des intérêts privés.

Carlone réveillons nous ! Le premier pas est celui de l’information, venez tous vous informer de ce qu’il se passe à Nice et partout en France. Puis discutons de ce que l’on peut faire.

Reprenons l’espace, reprenons la parole !

Portfolio