Bannière

Accueil > Actu > Nice : Les personnels et étudiants en lutte envahissent le conseil (...)

Action du 14 mars

Nice : Les personnels et étudiants en lutte envahissent le conseil d’administration de l’UCA

mardi 20 mars 2018

En réponse à des attaques sans précédent du service public de l’enseignement supérieur et de la recherche au sein de l’Université Côte d’Azur (UCA), deux assemblées générales ont eu lieu le 14 mars à Valrose.

L’une concernait notamment la mise en pratique de la réforme RIFSEEP et les réorganisations imposées par l’UCA, la seconde portait essentiellement sur les « masters » payants que la gouvernance de l’UCA veut imposer dès la prochaine rentrée. Ces deux assemblées ont fusionné et ont été suivies d’un rassemblement devant le grand château de Valrose où se tenait un conseil d’administration à l’UCA.

Au cours de se rassemblement, plusieurs représentants de la communauté universitaire ont pris la parole pour exprimer le manque total de démocratie dans le fonctionnement de l’UCA et ont demandé au président de l’UCA qu’une délégation puisse exposer au CA les inquiétudes et revendications du personnel et des étudiants. Le président était d’accord pour recevoir lui-même une délégation mais a refusé catégoriquement qu’une délégation s’adresse au CA. Face à ce refus, les manifestants ont décidé d’occuper la salle du conseil et deux communiqués ont été lus devant les membres du conseil : une déclaration intersyndicale et une motion demandant le retour aux diplômes nationaux aux frais d’inscription encadrés (documents ci-joints).

Concernant les « masters » payants, le président de l’UCA s’est justifié en soulignant que cela ne concernait que 11 diplômes et qu’il s’agissait d’une « expérience ». Il lui a été répondu que nous étions d’autant plus inquiets que l’Université de Nice semble justement jouer le rôle d’Université pilote. De plus, il a été rappelé aux membres du conseil la forte opposition de la communauté universitaire niçoise aux diplômes payants comme l’atteste la pétition.