Bannière

Accueil > Revue de presse > Le Cneser rejette l’accréditation des masters et doctorats labellisés idex de (...)

AEF

Le Cneser rejette l’accréditation des masters et doctorats labellisés idex de l’université Côte d’Azur

jeudi 15 février 2018


Voir en ligne : Source AEF

Le Cneser, instance consultative, a rejeté l’accréditation des masters et doctorats de l’université Côte d’Azur (11 voix contre, 2 pour et 8 abstentions), mercredi 14 février 2018. Seule la Fage a voté pour. L’établissement prévoyait d’ouvrir dès la rentrée prochaine 11 formations payantes débouchant sur un diplôme d’établissement de grade bac + 4 ou bac + 5, labellisées idex. L’instance a également rejeté par 11 voix contre, 2 pour et 8 abstentions l’accréditation des licences de l’université de Nice Sophia Antipolis.

« Des masters classiques sont fermés pour rouvrir en diplôme d’établissement à 4 000 €. Avec une validation des études supérieures payante à laquelle s’ajoute le paiement du master (frais d’inscription), on arrive à 5 000 € pour avoir un master reconnu par l’État », déplore Pierre Chantelot, représentant du Snesup-FSU, qui a voté contre. Christophe Bonnet, du Sgen-CFDT (qui s’est abstenu), précise de son côté que « l’université propose systématiquement à ces étudiants l’obtention du diplôme national de master par la procédure de VES » alors qu’elle « paraît peu conforme à l’esprit de la loi ». « Dans la mesure où la création de ces diplômes est concomitante à des suppressions de masters, on peut s’interroger sur le devenir du service public », dit-il.