Bannière

Accueil > Actu > Les étudiants ne sont pas du bétail ! Non au triage à l’entrée de (...)

Les étudiants ne sont pas du bétail ! Non au triage à l’entrée de l’Université

jeudi 29 mars 2018

Le Collectif Sauve Ta Fac 06 relaie l’appel national contre la mise en place du « triage » à l’entrée de l’Université. Ce système met insidieusement en place une sélection sociale et une inégalité territoriale dans la formation des étudiants.

Lettre de Sauve Ta Fac 06 adressée aux élus des conseils de gestion de l’Université de Nice et aux collègues des départements :

Chères et chers collègues,

Nous nous permettons de vous contacter car nous sommes un collectif d’enseignants, de chercheurs et d’étudiants (syndiqués et non syndiqués) qui se sentent très concernés par les réformes en cours dans notre université, et notamment par la réforme de ParcoursSup (loi ORE) et sa mise en place à l’échelle locale.

Nous sommes en particulier très inquiets à propos du « tri » à effectuer pour l’entrée en première année, qui va demander du temps et des moyens considérables pour être effectué convenablement, s’il ne conduit pas tout simplement à un tri sur critères sociaux.

Ainsi, nous vous transmettons un appel de Sauvons L’Université (SLU) qui propose que les conseils d’UFR désignent les commissions d’examen des voeux telles que demandées dans la loi et que ces commissions classent tous les futurs étudiants premiers ex-æquo, ce que la loi permet également (plus de détails dans la pièce jointe).

En vous souhaitant bonne réception, et en espérant trouver une oreille attentive.

… Le Collectif « Sauf Ta Fac 06 »

« Article D. 612-1-12.- Les établissements dispensant des formations initiales du premier cycle de l’enseignement supérieur proposées sur la plateforme Parcoursup examinent les dossiers de candidature des candidats selon le calendrier défini en application de l’article D. 612-1-2. »

« Pour procéder à cet examen, chaque établissement réunit, pour chaque formation ayant enregistré des vœux, une commission d’examen des vœux dont la composition est arrêtée par le chef d’établissement. Cette commission définit les modalités et les critères d’examen des candidatures et propose au chef d’établissement les réponses à faire aux candidats. Lorsque le nombre de candidatures excède les capacités d’accueil de la formation à la date de confirmation des vœux prévue par le calendrier mentionné à l’article D. 612-1-2, elle ordonne également les candidatures. »

« Le délai de transmission par l’établissement du résultat de l’examen des vœux est précisé par le calendrier prévu à l’article D. 612-1-2. »