Bannière

Accueil > Revue de presse > Toulouse-II : après un nouveau blocage du CA, F. Vidal dissout les conseils (...)

Toulouse-II : après un nouveau blocage du CA, F. Vidal dissout les conseils centraux de l’université

mardi 20 mars 2018

Après un nouveau blocage du conseil d’administration par des étudiants et personnels, Frédérique Vidal prononce, ce 20 mars 2018, la dissolution des conseils centraux de l’université Toulouse-II Jean-Jaurès afin de permettre l’organisation de nouvelles élections dans un délai de trois mois. Richard Laganier, ancien président de l’université de Guyane, est nommé administrateur provisoire. Depuis décembre 2017, des personnels, rejoints ensuite par des étudiants, se mobilisent contre le projet de création d’une nouvelle Université de Toulouse dans le cadre de l’idex, prévoyant le rapprochement de Toulouse-II et Toulouse-III. Cette décision ministérielle intervient au lendemain de l’annonce de l’arrêt de l’idex par le jury international .

L’impossibilité pour les conseils statutaires de Toulouse-II de se réunir et de délibérer depuis plusieurs mois, « des perturbations graves et durables du fonctionnement pédagogique et administratif de l’établissement », l’impossibilité d’examiner et d’adopter le budget, la mise en cause de la capacité de l’établissement à garantir le paiement des traitements des agents font qu’ « aucune sortie de crise n’apparaît pour l’heure envisageable », estime le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans un communiqué publié le 20 mars 2018.

Afin de « remédier » à cette situation et conformément aux dispositions de l’article L. 719-8 du code de l’Éducation, Frédérique Vidal prononce la dissolution des conseils centraux de Toulouse-II. « Cela permettra la tenue d’élections qui conduiront la communauté universitaire à se prononcer à nouveau sur le projet de l’établissement et de favoriser le rétablissement du bon fonctionnement des conseils », écrit le ministère.

LE PARCOURS DE RICHARD LAGANIER, NOMMÉ ADMINISTRATEUR PROVISOIRE

Richard Laganier est nommé, ce même jour, administrateur provisoire de Toulouse-II. Maître de conférences à l’université des sciences et technologies de Lille de 1995 à 2003, il est ensuite directeur du département de géographie de l’université Paris-Diderot (2004-2006), membre extérieur du conseil de l’école doctorale sciences sociales de Paris-VIII (2004-2009) et du conseil de l’école doctorale de géographie de Paris-I (2006-2008). En parallèle, Richard Laganier est directeur de l’école doctorale « économie, espaces, sociétés, civilisations » de Paris-Diderot de 2005 à 2008 et, durant la même période, président de la commission hydrosystèmes continentaux du Comité national français de géographie.

Depuis 2012, Richard Laganier est président du Comité national français de géographie, après avoir été vice-président en charge des relations avec le Comité français des unions scientifiques internationales. Il est par ailleurs membre du conseil scientifique de l’Association française pour la prévention des catastrophes naturelles, membre nommé du conseil scientifique de l’Agence de l’eau Seine Normandie (depuis 2010), membre nommé du conseil scientifique de l’établissement public territorial de Bassin Loire (depuis 2009) et membre nommé du CA de l’École d’architecture Paris-Val-de-Seine (depuis 2007). La même année, il est élu vice-président du conseil scientifique de Paris-Diderot, puis membre du CA de la fondation de l’université depuis 2011.

Administrateur provisoire de l’université de Guyane chargé des fonctions de vice-président du pôle universitaire de Guyane et directeur de l’Institut d’études supérieures de Guyane, Richard Laganier est ensuite nommé à sa présidence, le 1er janvier 2015, par arrêté ministériel. Il y reste jusqu’en juin 2017.